Spécial Semaine du Tourisme : Les interviews d’EkoVida

Bonjour à tous,

J’espère que vous allez bien ? En cette semaine spéciale, je vous propose de retrouver les interviews d’acteurs engagés pour un tourisme plus durable !

Des échanges passionnants et riches en découverte ! L’article est dense car il y a 5 interviews, voici un petit sommaire pour vous y retrouver facilement :

  1. Fanny – Explo’Vert – Travel planner
  2. Station Verte – Label écotouristique
  3. Anaïs – Expériences locales – Agence d’écotourisme
  4. Le mas de Saribou – Hébergement écologique
  5. GreenGo – Plateforme de réservation

Je vous souhaite une bonne lecture  !

On commence cette semaine spéciale avec Fanny, qui est travel planner  pour Explo’Vert ! C’est une professionnelle engagée pour un tourisme plus durable, elle vous concocte des aventures adaptées à vos envies tout en respectant la planète, principalement en France !

Comment allies-tu le tourisme et engagement écologique dans ton activité professionnelle de Travel Planner ?

Pour commencer, j’ai choisi un hébergeur vert : GreenGeeks, que je ne paie pas forcément plus cher et qui fonctionne très bien. Les données sont stockées à Amsterdam (en Europe) et l’hébergeur utilise des crédits d’énergie éoliens. L’hébergeur paie le triple de la quantité d’énergie qu’il consomme et utilise du matériel économe en énergie pour ses serveurs. Bref, j’ai choisi un hébergeur Green !

Ça c’est pour le back-office, en ce qui concerne mes clients, j’ai fait le choix de me spécialiser sur la France et notamment le sud de la France, pour inviter mes clients à voyager nationalement. Cela n’empêche pas de rester ouverte à d’autres destinations bien entendu mais disons que c’est sur ces destinations que je communique le plus.

Je fais en sorte de leur dégoter des hébergements et restaurants engagés pour l’environnement car c’est pour moi les deux éléments les plus simple à mettre en place lors de sa transition vers un tourisme plus durable et le moins contraignant pour eux. Si les personnes souhaitent faire leurs propres repas alors, je prends le temps de rechercher (avec leur accord) les producteurs locaux, les marchés et supermarchés qui leur permettent de consommer de façon plus responsable.

Enfin, pour les plus engagés et enthousiastes à l’idée de voyager de façon durable je les invite à pratiquer des activités plus respectueuses de l’environnement.

Peux-tu nous partager ton initiative écologique indispensable pour une escapade réussie ?

Mon initiative écologique indispensable,  c’est de prendre le temps.

Ça peut paraître bête et pas forcément engagé mais lorsque l’on prend le temps, on prend aussi conscience. Conscience du territoire sur lequel on est, conscience de l’environnement dans lequel on évolue et potentiellement conscient des personnes qui nous entourent. Et si l’on a conscience de toutes ces choses et si l’on prend le temps alors on respecte tout ce qui nous entoure. On va faire en sorte d’avoir une empreinte moins importante et avec ça, on va prendre le temps de se reconnecter à soi et se faire du bien. Vous aurez remarqué les marques du slow tourisme !

As-tu un coup de cœur, une belle adresse engagée à nous faire découvrir ?

Je parle souvent de cette adresse mais ça a été un véritable coup de cœur et pour être totalement transparent ma première adresse 100% engagée.

J’ai nommé : Terre des Baronnies.

Cet hébergement est engagé de toute part : refuge LPO, literie française et éco-conçue, récupération de l’eau de pluie, panneau photovoltaïque, isolation au chanvre, tous les plats proposés à la table d’hôte sont préparés avec des produits locaux et bio au maximum, ils respectent les saisons.

C’est vraiment le type d’hébergement que j’aimerais voir partout dans le monde ! Donc, si vous souhaitez faire un petit séjour dans le Parc Naturel Régional des Baronnies Provençales, je vous recommande chaudement de séjourner chez Aline et Bruno : des hôtes à l’écoute et accueillant, qui connaissent leur territoire et qui sont engagés pour un monde meilleur !

Je vous propose pour cette seconde interview de découvrir le 1er label d’écotourisme de France !

Des centaines de destinations nature en France pour week-end nature ou des vacances à la campagne, vous trouverez forcément votre bonheur !

Pouvez-vous nous expliquer ce qu’est une station verte ?

Station Verte est le 1er label d’écotourisme de France, créé en 1964 par la Fédération Française des Stations Vertes, afin de développer le tourisme rural tout en participant à la préservation des terroirs et à leur dynamisme économique.

Une Station Verte, c’est :
• Un territoire d’accueil reconnu au niveau national comme une Station organisée
• proposant des séjours porteurs de sens, en faveur d’un tourisme nature, authentique, humain et respectueux de l’environnement.
• Elle peut être située à la campagne, à la montagne, près des littoraux, outre-mer et offre les services et les plaisirs attendus dans l’univers Nature.

Aujourd’hui, ce sont près de 500 destinations labellisées en France métropolitaine et outre-mer dont la plupart compte moins de 2 000 habitants : Consultez la carte interactive !

L’Esprit Station Verte, c’est un tourisme à visage humain de proximité, tisseur de liens entre la nature, les terroirs et les Hommes.

Nos communes labellisées s’engagent à développer des initiatives et pédagogies en faveur d’une nature respectée et préservée, en proposant une offre de services et d’activités de pleine nature en lien avec la préservation et la valorisation du patrimoine naturel, culturel, ou historique.

Parallèlement, le voyageur et les locaux également sont invités à préserver et à respecter l’environnement naturel. Prendre le temps de découvrir une destination, d’aller à la rencontre de ses habitants, de respecter les lieux visités, en les laissant à l’identique.

Respecter et préserver, sans détériorer, c’est cela l’esprit Station Verte.

Quels sont les critères principaux que doivent respectés les labellisés ?

Pour devenir Station Verte, les communes candidates doivent compléter la charte qualité de la Fédération des Stations Vertes.

Elle détermine 10 engagements clés, déclinés en 50 critères :

  • 25 obligatoires
  • 20 fondamentaux
  • 5 complémentaires.

Les 10 engagements Station Verte :

1. Être engagé dans la démarche écotourisme

2. Proposer des aménagements de qualité dans un cadre paysager agréable

3. Proposer un service de conseil et d’information touristique engagé dans cette démarche de qualité

4. Proposer un hébergement diversifié et une restauration ouverte à l’année ou en cohérence avec la fréquentation touristique

5. Disposer de commerces et services adaptés aux demandes des touristes et visiteurs

6. Disposer d’une offre de loisirs de pleine nature

7. Proposer un programme d’animations et de festivités

8. Adapter une offre à destination des familles

9. Favoriser l’accessibilité tarifaire pour tous

10. Mettre en place une organisation performante pour coordonner et animer la station

Une Station Verte s’engage dans l’écotourisme en…

  • Développant des activités en lien avec la valorisation des patrimoines naturel, culturel ou immatériel tout en participant à leur préservation,
  • Proposant des initiatives durables et pédagogiques autour de l’éducation et la sensibilisation à l’environnement,
  • Offrant des activités autour du bien-être, du ressourcement
  • Travaillant le tourisme de proximité : 60% des Stations Vertes sont à moins de deux heures d’une aire urbaine de plus de 100 000 habitants
  • Valorisant les produits du terroir, les circuits courts et les savoir-faire locaux,
  • Contribuant au bien-être des communautés locales et à l’amélioration du cadre de vie,
  • Favorisant le développement d’un tourisme bienveillant et respectueux des Hommes et des terroirs,
  • Développant le slowtourisme, l’itinérance et les déplacements doux

Avez-vous un coup de coeur pour une station verte en particulier pour cette année 2021 ou une initiative que vous souhaitez mettre en avant ?

Les Escapades inter Stations vertes

Nous pouvons souligner un très beau dynamisme de 6 communes de Golfe du Morbihan Vannes agglomération récemment labellisées : Plescop, Grand-Champ, Elven, Arradon, Sulniac et Saint-Avé.

Celles-ci ont décidé de travailler ensemble pour développer des escapades interstations Vertes sur leur territoire qui vont relier les landes de Lanvaux à la mer.

Elles sont des portes d’entrée aux chemins d’itinérance et offrent une vraie valorisation du patrimoine local, qu’il soit architectural, gourmand, naturel… C’est une démarche forte apportant un véritable attrait touristique s’inscrivant dans une démarche de slowtourisme, chère à notre label.

Ce ne sont pas les premières Escapades Stations Vertes, l’année dernière 10 Stations Vertes des Vosges du Nord soutenues par la Fédération des Stations Vertes, le Parc naturel régional des Ballons des Vosges et le Massif des Vosges, ont créé un circuit qui allie itinérance et découvertes des richesses à la fois patrimoniales et gourmandes des différentes communes traversées.
Pour en savoir plus, retrouvez toutes les infos juste ici !

Les Découvertes de Flora l’écotouriste

Flora et Wizz, les 2 mascottes du label Station Verte, vous proposent un tour de France écotouristique à la DécouVerte des Stations Vertes !

La fillette âgée de 10 ans, passionnée de nature, et son oiseau magique visitent les communes labellisées pour y vivre des expériences écotouristiques uniques.
Démonstration de savoir-faire, activités nature insolites, visites de patrimoine exceptionnel, dégustation de produits locaux, observation de la faune et la flore, et bien d’autres encore…
Leur devise « Découvrons la France, Voyageons au Vert, Direction les Stations Vertes ! »

Flora et Wizz racontent leurs aventures sur des cartes postales numériques dans lesquelles vous partagerez leurs anecdotes et leurs idées d’activités à faire seul·e, entre amis ou en famille : bain de forêt dans les Vosges du Sud, balade sur la Loire à bord d’une sterne, initiation kayak et plaisirs de la mer sur la côte normande, observations des oiseaux emblématiques calédoniens, rencontre avec un maître fromager… Il y en a pour tous les goûts et toutes les envies !

Retrouvez l’ensemble de leurs DécouVertes juste ici  et sur les réseaux sociaux avec #floralecotouriste !

Téléchargez le livret de l’ensemble des DécouVertes #saison1 !

On poursuit cette semaine spéciale avec Anaïs, qui est la fondatrice de l’agence d’écotourisme « Expériences locales » !  J’ai vraiment à cœur de mettre en avant de belles initiatives comme celle-là qui vont permettre à un tourisme de proximité de se développer !

Comment allies-tu tourisme et engagement écologique dans ton activité professionnelle avec Expériences locales  ?

J’ai créé « Expériences Locales » afin d’allier mon engagement écologique personnel à mon activité professionnelle. Par conséquent, j’ai défini une éthique pour mon entreprise à laquelle tous mes partenaires doivent adhérer pour être référencés sur le site :
 
 – Pour les producteurs : Avoir recours à des méthodes de production douces et respectueuses du vivant  (Je n’impose pas de label car je sais que ça peut être coûteux et pas toujours respecté ou dans une vraie dynamique de respect de l’environnement.)
– Pour les créateurs, il est plus question du choix des produits et matières premières utilisées qui doivent être éco-responsables et/ou locales, de seconde main. C’est l’idée de travailler avec la nature et non contre elle, en proscrivant l’utilisation de produits nocifs pour l’environnement.
 
De façon générale également, mes partenaires doivent être dans une dynamique de transmission des savoirs afin de faire découvrir au plus grand nombre leurs méthodes et sensibiliser à la réalité de leur métier avec l’impact que ce dernier peut avoir sur l’environnement et ce qu’on peut faire pour le réduire.
 
L’idée est donc de proposer un annuaire d’activités touristiques et ludiques respectueuses de l’environnement à faire proche de chez soi.

Peux-tu nous partager ton initiative écologique indispensable pour une escapade réussie ?

Selon moi, pour une escapade responsable réussie, il ne faut laisser aucune trace visible de son passage.
Cela implique de s’être préparé en amont en :
– apportant sa propre gourde
– son pique-nique zéro déchet (dans une pochette en tissu, un bee-wrap ou même un contenant solide comme de l’inox)
– son appareil photo
– une protection solaire bio et naturelle.
Sur place :
– On s’assure de ne rien laisser sur son passage (on peut même ramasser les déchets que l’on croise) !
– On ne ramasse/cueille rien pour ne pas perturber l’écosystème (une photographie dure plus longtemps tout en étant inoffensive) !
– On ne sort pas des sentiers, toujours pour ne pas déranger la faune et risquer d’abimer la flore
– Pour admirer les différents animaux et oiseaux du coin, on reste silencieux, c’est la meilleure façon pour les observer dans leur milieu naturel et repartir avec de belles photos !

As-tu un coup de coeur, une belle adresse engagée à nous faire découvrir ?

J’aimerais partager une adresse pour manger sain et responsable sur Montpellier : Oléa.
 
Petite cantine zéro déchet aux produits locaux, de saison et principalement bios, c’est un lieu chaleureux et intimiste.
Ils proposent évidemment de manger sur place mais également à emporter avec la possibilité d’apporter nos propres contenants ou d’utiliser les bocaux consignés.
Le menu change chaque semaine, s’adaptant aux produits de saison et offre de belles options pour les intolérants au gluten, les régimes végétariens et vegans.
 
Petit plus : On trouve parfois de belles idées de recettes pour réutiliser certains déchets comme par exemple les peaux d’orange.

Je suis ravie de vous proposer cette interview que j’ai réalisée au téléphone avec Annick !

Direction l’Ardèche, au cœur du Parc Naturel Régional des Monts d’Ardèche pour découvrir cette maison d’hôtes à la fois contemporaine et écologique avec sa piscine naturelle !

Crédit photo : @martapuglia

Quelle est l’histoire de votre mas et pourquoi avoir fait le choix d’une construction écologique ?

C’est notre mas familial depuis le XVIème siècle.

Nous avons toujours eu envie d’accueillir des hôtes.

Nous sommes avec mon mari, Michel, sensibilisés à l’écologie depuis des années, c’est un héritage familial ! Déjà en 1982, les vergers de Michel étaient labellisés bio et avant ça, ses parents n’ont jamais utilisé de produits chimiques.

Donc, c’était tout naturel pour nous de continuer dans cette démarche écologique avec notre hébergement.

 Il y avait un bâti déjà existant auquel nous sommes venus ajouter une extension ! Cette extension écologique coulait de sens et a demandé environ 2 ans de travaux en auto-construction.

Étant en zone verte et en zone classée, nous avions plusieurs contraintes à prendre en compte pour placer l’extension mais aujourd’hui, nous sommes ravies d’accueillir nos hôtes dans ce petit coin calme et ressourçant !

Quels sont les points forts de votre maison d’un point de vue écologique ?

Alors, ce n’est pas une maison passive car on n’a pas pu l’exposer comme on le voulait puisque nous somme partis du bâti existant.

Cependant, on a tout à fait en autoconstruction et au mieux pour respecter nos engagements écologiques :
Isolation avec des briques de 50 cm donc pas besoin d’isolation complémentaire.
Chauffage central au bois ainsi que des panneaux solaires qui permettent de compléter le chauffage et d’avoir une autonomie en eau chaude.
– Présence de double vitrage
– Création d’une toiture végétalisée qui est une sorte de jardin, isolé en botte de paille qui permet de conserver la fraicheur l’été
– Présence d’une VMC double flux pour garder une certaine fraicheur pendant l’été et chaleur pendant l’hiver.

Un espace est dédié à notre engagement sur notre site internet, à retrouver juste ici !

Vos hôtes sont-ils sensibles à votre démarche écologique ? Arrivez-vous à leur transmettre vos engagements ?

J’ai toujours demandé à mes hôtes comment ils ont trouvé notre hébergement :

  • Certains ont tapé « écogite » et « Ardèche » et avec ces mots clefs, ils tombent sur notre site
  • D’autres viennent des différentes plateformes de réservation
  • Via Instagram avec des demandes en direct

C’est en premier lieu les photos qui attirent les clients avant l’engagement écologique mais ils sont tout de même de plus en en plus sensibilisés.

Je suis heureuse de constater que sur place, les hôtes participent par exemple au compost. Ils sont très curieux concernant la douceur de l’eau de la piscine naturelle et posent également beaucoup de questions sur la toiture végétalisée.

J’aime offrir à l’arrivée des hôtes un petit apéritif dinatoire, c’est justement l’occasion de discuter et de proposer des produits locaux. Michel étant producteur (kiwis, châtaignes, patates douces, …), nous faisons beaucoup d’échanges avec d’autres producteurs qui sont dans un rayon de 10 km, c’est de l’ultra local !

J’aime aussi beaucoup cuisiner avec les produits de notre potager à la belle saison, on peut dire que nous aimons valoriser les produits du terroir !

Le tourisme de proximité a t-il pour vous un bel avenir devant lui ?

Nous sommes dans un département très rural donc peu de tourisme de proximité mais beaucoup viennent des grandes villes alentours comme  Lyon ou Montpellier,…  Nous avons aussi une belle clientèle étrangère (hors crise sanitaire) avec des Allemands, des Anglais et des Hollandais.

Nos hôtes viennent chercher l’authenticité de la campagne, ils sont de plus en plus sensibilisés à l’impact écologique qu’ils peuvent avoir.

Nous avons une clientèle relativement aisée qui avant la crise sanitaire avait l’habitude de voyager beaucoup à l’étranger. Ils se rendent compte que finalement la France a également beaucoup à offrir !

Les petits partages d’Annick :

Certains entament une vraie reconversion après être venus nous voir ou juste grâce à nos partage sur les réseaux sociaux via notre compte Instagram ! Je suis très attentive et je réponds à tous les messages ! J’ai notamment beaucoup de jeunes couples avec des enfants qui souhaitent se lancer dans ce type de projet !

  • Je recommande souvent Maison Belistiu qui est très carrée dans son organisation et très rigoureuse contrairement à nous ! J’ai d’ailleurs très envie d’aller découvrir leur hébergement !
  • Pour ceux qui souhaite se lancer, il  y a aussi Elisa et Maison sollier qui organisent deux-trois fois par an des formations vraiment très intéressantes pour vous aider à lancer votre projet touristique !

Je vous laisse découvrir leur offre juste ici !

Je suis très heureuse pour cette dernière interview de mettre en avant une belle alternative aux plateformes de réservation classique ! GreenGo, c’est une plateforme française et équitable, qui sélectionne de jolies pépites locales !

Quels sont les critères indispensables pour pouvoir être référencé sur votre site ?

Nous sélectionnons des hébergements “authentiques” qui ont un petit quelque chose de spécial (que ce soit par leur cadre, charme, localisation, déco, histoire ou relationnel avec l’hébergeur…).

Nous sélectionnons généralement des hébergements qui ont une note supérieure à 4.5/5 ou 9/10 sans que ce soit un critère obligatoire car une note ne dit pas tout.

Il est également indispensable que l’hébergeur ait entrepris des gestes pour réduire son impact et qu’il soit dans une démarche de progression et de sensibilisation des voyageurs.

Enfin il est essentiel d’aimer accueillir, échanger et partager avec les voyageurs. Plus d’infos sur cette page, juste ici !

Quelle est pour vous l’initiative écologique à mettre en avant pour une escapade réussie ?

75% des émissions du secteur du tourisme sont liées au transport.

Il est donc pour nous essentiel de bien s’informer sur les options de transports à moindre impact (le train arrive évidemment en 1ère option).

Cela permet de commencer son escapade de la meilleure des manières. Enfin il est aussi important de séjourner chez des hébergeurs qui font attention à l’environnement, à leur échelle bien entendu.

Plusieurs options existent aujourd’hui pour trouver ces hébergements dont GreenGo 🙂

Plus d’infos dans nos article sur l’impact du secteur du tourisme et sur l’empreinte carbone des moyens de transports, par ici et par là !

Avez-vous un coup de coeur, une belle adresse engagée à nous faire découvrir ?

C’est difficile de faire un choix car notre travail est justement de trouver de très belles adresses engagées et j’ai un coup de cœur pour toutes !

Mais si je devais vous en conseiller 2,  je dirais :

  • La ferme des Ruats située dans le Parc Naturel Régional du Morvan. Annette et Fabien ont fait un formidable travail en rénovant leur ferme en respectant le bâti ancien et en prenant des engagements forts pour maintenir la biodiversité. La cuisine de saison, locale avec des légumes qui ne font que quelques mètres en venant du potager bio de la ferme est forcément une démarche que j’adore.
  • Le Mas Normand chez Sandrine. C’est une ancienne fermette du XVIIIe siècle restaurée avec goûts dans le Calvados, à quelques minutes de la plage. Notamment les plages du débarquements. Les chambres sont magnifiques et pour une expérience insolite et différente, je vous conseille la Roulotte ! Un lieu idéal pour une parenthèse nature, ressourçante au calme avec les animaux de la maison

**************************

Je reprends la parole pour vous remercier pour l’engouement autour de cette semaine spécial et pour le super accueil que vous avez fait aux interviews sur Instagram !

J’adore ce concept qui permet vraiment des échanges très enrichissants et de rendre nos rencontres virtuelles un peu plus réelles !

En tout cas, j’espère que vous aurez fait de belles découvertes, n’hésitez pas à partager et à commenter !

Si vous avez des questions, je serais ravie d’échanger avec vous !

A très vite !

Laëtitia

Laisser un commentaire